Vous êtes ici : Accueil > L'agriculture Corse > Chiffres clés de l'agriculture corse

Chiffres clés de l'agriculture corse

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

A travers son observatoire économique, la Chambre Régionale d’Agriculture de Corse en collaboration avec les Chambres Départementales de Haute-Corse et Corse-du- Sud, élabore un système d’informations techniques et économiques afin d’apporter des points de repères aux agriculteurs, aux candidats à l'installation, aux conseillers et aux décideurs.

Comprendre l'agriculture Corse

La région se caractérise par la présence de nombreuses filières de production aussi bien animales que végétales. Les systèmes de productions insulaires sont ainsi très variés.

SAU (2019) : 179 426 ha

Nombre d'exploitations(Source Agreste 2010) : 2 810
       dont Corse du Sud : 996
               Haute Corse : 1 814

Les hommes

  • Chefs d'exploitation et co exploitants : 3 322 (effectifs 2018)
     

Emploi

  • 1 387 salariés permanents (effectifs 2018)
  • 2981 salariés non permanents

L'arboriculture fruitière et la viticulture sont les principaux employeurs
source : memento de la statistique agricole 2016 - agreste - enquête structure des exploitations agricoles 2013


Les productions

2/3 des exploitations sont à orientation animale

  • Elevages spécialisés viande : 28 %
  • Elevages spécialisés lait : 23 %
  • Elevages spécialisés porcs : 2 %
     

Les exploitations à orientation végétales sont  en cultures pérennes ou spéciales (96 %)

  • Exploitations arboricoles : 49 %
  • Exploitations viticoles : 30 %

Les projets d'installation des jeunes agriculteurs
(source DRAAF- SRAF 2018)

Une forte dynamique des installations ces dernières années

 Total- de 40 ans40 ans et +
20191369343
201818014238
201716711845
20161177344
20151055055

 

Les installations aidées : Nbr de dossiers DJA (Dotation Jeunes Agriculteurs)

 Corse du SudHaute CorseTotal
2019244771
2018212849
2017252247
2016123042
201581119

Le territoire agricole

SAU totale 187 947 ha (données 2017)
dont 65 % en Haute Corse et 36 % en Corse du sud.


La Haute-Corse présente une grande diversité de systèmes au niveau de ses territoires.

Sur la façade orientale de l’île, sur la partie nord de cette zone de plaine prédominent les systèmes arboricoles spécialisés en agrumiculture, fruits d’été et oléiculture et des systèmes en cultures pérennes diversifiés et des élevages herbivores spécialisés lait.

  • La partie sud de la plaine orientale on retrouve les systèmes spécialisés en viticulture et en arboriculture.
     
  • Un territoire viticole, la zone de l’AOC Patrimonio au coeur du canton de la Conca d’Oro.
     
  • Les cantons de Corte, Venaco (centre corse), Ile-Rousse, Calvi (Balagne), Fiumalto d’Ampugnani et le Cap Corse sont largement orientés en systèmes herbivores spécialisés lait.
     
  • Dans les zones de l’intérieur, en moyenne et haute montagne, les élevages spécialisés viande.


La Corse du Sud est sensiblement plus orientée vers l’élevage

  • Les systèmes herbivores viande spécialisés et herbivores lait spécialisés sont prédominants sur l’ensemble de ses cantons hormis dans les cantons de Olmeto, Petreto– Bicchisano où dominent les systèmes viande polyculteurs.
  • Les exploitations herbivores viande dominent très largement dans les cantons des Deux Sevi, des Deux Sorru, Figari, Sartène et Porto-Vecchio. Le Canton de Levie est totalement dévolu à ce type d’élevage.
     
  • Les systèmes herbivores laitiers dominent les autres systèmes exclusivement dans le Canton d’Ajaccio.
     
  • Les régions de l’Alta-Rocca et du Haut-Taravo sont des zones d’élevage principalement porcin. La transformation à la ferme, ainsi que la vente directe sont très répandues.
     
  • Dans le canton de Levie, un système atypique basé sur l’association arboriculture/herbivore viande.
     
  • Les systèmes viticoles au sein des cantons d’Ajaccio, Bastelica, Sartène et Figari. Il s’agit  des zones les plus diversifiées en termes de systèmes de production.